eutonie Gerda alexander - le mouvement

Les sensations, subjectives ou objectives?

«  … En conclurons-nous que nos sensations sont subjectives ?

Oui, dans ce sens qu’elles dessinent en nous l’univers conformément aux rapports que nous sommes capables d’entretenir avec lui, qu’elles nous en transmettent l’appel suivant la réponse que nous avons à lui donner. Mais nous les dirons tout aussi objectives dans ce sens qu’elles seules nous mettent réellement en équation biologique avec lui.

Ce qui est reçu dans un être, est reçu selon la manière d’être de celui qui reçoit. »

Maurice Zundel (Ouvertures sur le vrai)

error: Contenu protégé !